Apprendre à utiliser Doctrine

Débuter avec Doctrine

Doctrine est un logiciel se décrivant comme étant une interface entre les bases de données et l’utilisateur, fonctionnant de manière autonome. On l’appelle souvent un ORM se traduisant par un mapping objet relationnel. Apprendre à utiliser doctrine est très intéressant et enrichissant. Le principe de Doctrine est que les utilisateurs peuvent en fait accéder facilement au contenu de la base de données avec un langage dédié comme PHP. La question qui se pose maintenant est de savoir comment Doctrine fonctionne, et pour mieux le comprendre, prenons l’exemple d’une table où l’on trouve plusieurs articles avec un contenu, un titre, et une catégorie. On a la possibilité par la suite d’y accéder avec un objet article en PHP, l’objet article sera créé et rempli avec des données en même temps que l’article est sauvegardé, à savoir que Doctrine s’occupe lui-même de l’insertion des données dans les différents champs de la table sans toucher au code SPL.

Utilisation avancée de ce logiciel libre

Pour certains utilisateurs, doctrine semble compliqué en tant que logiciel libre. Ce logiciel présente deux aspects, le premier où il repose sur PDO et doté de fonctionnalités pour avoir ce qu’on appelle data base abstraction layer pouvant s’utiliser librement sans la couche ORM dans le but de donner lieu à une couche d’abstraction comme son nom l’indique. Ce qui fait qu’à ce moment-là, on n’a plus à s’occuper du mode de fonctionnement des bases de données, tout sera fait automatiquement, d’ailleurs dans ce cas de figure, on n’a pas besoin de langage objet. Le second aspect de Doctrine repose sur l’ORM qui suppose la création d’un lien entre les objets PHP et la DBAL, ce qui permet d’avoir une interface orientée objet pour la manipulation ou utilisation de la base de données. A cet effet, l’ORM agit en parallèle avec la DBAL pour fournir des résultats se présentant sous forme d’objets.

 

Author: Thomas Leblanc

Share This Post On